Politiquement Acoustiques :

Voici quelques commentaires de politicologues anonymement éminents sur certains titres de l’album Les Résidus Plasmiques Politiquement acoustiques :

1)     Je voulais être élu (cucu cucu) : les vers que devrait réciter tout député foncièrement honnête lors de son assermentation, surtout s’il est au pouvoir.

2)     Le grand cirque présidentiel : un cirque qui débarque ailleurs (notamment en France et aux Etats-Unis) mais dont la fanfare nous casse adéquatement les oreilles toutes les 4 ou 5 années.

3)     Les grosses poches gagent toujours : dédié aux Laurent Boudin, Vincent Lacrosse, Pierre-Karl Pédalo, Conrad Blast et Marda Stewart de ce monde.

4)     Ton ami américain : comment se comporter face à un gros voisin bruyant, polluant, qui fait jouer sa musique jusqu’aux petites heures du matin, mais qui est armé jusqu’aux dents et dont le père est plus fort que le nôtre.

5)     L’important c’est l’image : c’est ce que nous disent tous les journalistes spécialisés quand ils commentent débats et campagnes, y compris la savante analyse des pancartes.

6)     Le Grrrrand débat d’idées : quoi, le contenu? Oubliez ça, on veut du dramatique et on se demande qui lancera en premier la fameuse pelure de bananes dont on parlera tous le lendemain.

7)     Génération Pinochet : petite réflexion sur la relève dictatoriale. Quoi, ça n’existe pas? On s’en reparlera dans 20 ans!

8)     Si on vivait dans un monde totalitaire : ce que ça pourrait donner justement si notre relève dictatoriale poursuit bien son évolution.

9)     J’ai vendu mon âme pour une cravate : le parcours obligé du petit politicien modèle.

10) Je ne sais plus pour qui voter : l’hymne national des indécis, qui sont en général souvent ceux qui mènent dans les sondages.

11) On n’annonce pas de la pluie, on annonce des élections : eh oui, il y a pire que le réchauffement de la planète et le vieillissement de la population qui comme on le sait sont responsables de pratiquement tous les maux du monde

 

Noël 2006 :

Noël autour de la taille : pour Noël 2006, la bêtise humaine, source intarissable d'inspiration, a encore fourni une grosse poche de père Noël de tounes plasmico-résiduelle (voilà là un terme aussi utile à notre belle société que le sempiternel ''pratico-pratique'' et autres ''effectivement, effectivement, effectivement'' dont raffolent les matantes et les mononcles de ce monde en manque de vocabulaire!). Cette année on retrouve le Père Noël à poil avec petite maman (en 2006, il va quand même pas se contenter de l'embrasser, elle qui a sûrement divorcé une bonne demi-douzaine de fois!!!), une attaque nourrie contre les maudites décorations gonflables (toujours les mêmes personnages bêtes et stupides qui semblent nous regarder et nous dire ''crève moi qu'on en finisse!!!''), on implore Petit Jésus de nous délivrer des centres d'achats, on fait du bricolage avec Oncle Pipin, on parle du temps des matantes (pour ceux qui ont aimé ''La dinde de Noël'' de 2004 et ''L'inutile et insipide party du Jour de l'An'' de 2005, la petite voix de la matante achalante est de retour!), des charmes BRUNS de l'hiver (qui est toujours notre laxatif adoré), du Noël d'une crotte de chien (vous ne la verrez pas à la télé, c'est pas un personnage connu!), du Nouvel An .... detté (un peu d'écono-no-mie de base), des snowbirds (Noël en bedaine, à l'abri dans un motel kétaine), etc. etc. Tout ça gratuitement en mp3 dans la page des tounes .... jusqu'à vers la fin janvier (moment probable de nouvelles péripéties plasmiques!).

-----------------------------------------

Noel 2005 : Les Résidus Plasmiques : C’est Noel, tant pis pour toi !

 Petit résumé des différentes ‘’tounes’’ (en ordre d’apparition sur le CD) :

1)                 Le Père Noël a perdu son gros cul : dans le courant des écoles qui font la lutte à la malbouffe en retirant les chips et les boissons gazeuses de leurs machines distributrices, imaginons qu’un centre d’achats, Les Galeries des Gras Trans pour ne pas le nommer, décide d’emboiter le pas et de présenter à notre belle jeunesse un Père Noël svelte et athlétique au lieu du gros tas traditionnel …

2)                 Le maudit échange de cadeaux : à prime abord alléchant, ce ‘’rituel’’ renferme parfois bien des troubles pour pas grand-chose.

3)                 Bienvenue à l’insipide et inutile party du jour de l’an, avec les mon oncles et les matantes et tout le reste des clichés (‘’d’la santé, d’la santé…’’)

4)                 La télécharité les doigts dans le nez : pas seulement une toune de Noel, mais c’est quand même dans le temps des fêtes que le peuple découvre … les pauvres! Inspiré à la fois par ces grands personnages qui donnent de grosses sommes devant la caméra (par exemple un million qui en rapporte dix en publicité gratuite) et par cette nouvelle mode de faire des émissions de ‘’téléréalité’’ sur de bonnes actions, ce qui a pour effet de dévaluer la simple bonne action anonyme… ‘’si y’a pas d’caméras, j’donne pas!..’’.

5)                 Les bec mouillés : un autre effet secondaire des réveillons!

6)                 L’hiver mon laxatif adoré : on suggère de l’écouter avant une bonne tempête de neige ou pendant les froids de -30 et compagnie!

7)                 Les enquêtes nauséabondes de l’inspecteur LePif : l’enlèvement de la fée des glaces. Un autre sketch mettant en vedette l’habituel inspecteur qui ‘’fait toujours avec’’.

8)                 Dépense, dépense, dépense : un autre grand rituel du temps des fêtes.

9)                 Radio moque matante présente les has-been de Noel. Un autre sketche qui simule une petite émission de radio.

10)             Noel c’est vendeur : le ‘’compagnon’’ du morceau no. 8 (Dépense…). Des rumeurs circulent à l'effet que le populaire duo de vendeurs à commission ''La Cravate et le Noeud'' en interprèteraient une version...

11)             Le dur hiver du gros actionnaire : dédié au comité pour un Québec lucide…

12)             La trilogie honteuse de Noel : un regroupement de trois morceaux : un tranquille (mon beau chapin, dédié à Paul Martin; Noel c’est pesant, un morceau un peu…pesant; Désolé c’est encore Noel, le morceau-titre de l’album de Noel de l’an dernier mais qui n’y figurait pas, un autre grand mystère de la vie …)

13)             L’Échalotte prie Notre-Dame de Pourri : une sorte de massacre inspiré du texte d’un vieux monologue endisqué dans les années tranquilles par Edith Piaf (‘’La Charlotte prie Notre Dame’’) sur un fond musical digne d’un club de danseuses à trois heurs du matin.

14)             Le reel tout croche du cousin crispé : un petit instrumental court presque improvisé.

15)             Les clowns Anus et Précoce passent Noel au sous-sol : Les deux clowns communautaires vont tenter de percer le marché des ados en les attirant vers le sous-sol. Une autre réflexion sur les réveillons ‘’plates’’.

16)             Zé m’ennouie dé l’été (prononcer à l’italienne), encore une fois pour écouter par très mauvais temps…. Ah qu’on était ben l’été….ah oui? Si ben que ça???

*********************

Voici une maintenant petite présentation des différentes ‘’tounes’’, ou plutôt ‘’bonbons’’ du nouvel album LA VIE SEXUELLE DES BONBONS MMMÊLÉS :

Bonbon No. 1 : Écoute ton psy : Inspiré par ceux et celles qui ont besoin de suivre de la formation (cours de croissance personnelle, rendez-vous fréquents chez le psy …) pour tout simplement … vivre.

Bonbon No. 2Le divorce pour les nuls : Qui n'a pas été invité (e) à une réception kétaine de mariage un jour? Le clou de la soirée au point de vue torture mentale se situe au moment où on annonce que la «toune des mariés» va jouer pour partir le bal. C'est souvent une toune genre «Un amour comme le nôtre» et autres sirupeuses rengaines. Voici ici le même type de «toune», mais destinée aux divorcés. (Au lieu de «chérie. Écoute c'est notre chanson, dansons!», on aurait  «Ma ….. c'est not'toune!, as-tu un peu de vaisselle à garrocher?»)

Bonbon No. 3 : Chez BBQ Beau-Frère quel régal. Une petite histoire qui se passe dans un restaurant où les gras trans sont rois et où même les coquerelles dansent aux tables.

Bonbon No. 4 : Paradis fiscal anal : Imaginons les fils de Paul Martin sur un bateau, faisant la tournée des îles mouk-mouk à la recherche du paradis fiscal idéal. Inspiré d'un reportage à l'émission Enjeux de Radio-Canada où on apprenait que si on avait au moins 100 000 $ à placer, les succursales bancaires situées sur ces îles paradisiaques pouvaient nous ouvrir un compte à l'abris des impôts sans poser trop de questions.

Bonbon No.5 : Fais pas peur à Ma Tante. «Ma tante», c'est le public-cible des réseaux de radios genre «Rock Matante», «Rides FM» et autres merveilles du genre. Elle a de l'argent mais elle veut avoir une petite vie rangée et sans problème. Le type de bonhomme qu'elle veut ne parle pas trop fort, n'a pas de trop grosses opinions, etc. Inspiré d'un animateur radio qui racontait qu'il avait été remercié de ses services à Radio Rock Matante à la suite d'une crise cardiaque car chez Radio Rock Matante, tout doit être beau et gentil et un cardiaque ne cadre pas avec cet univers merveilleux.

Bonbon No. 6 : Job de jour. Un petit anglicisme (ah! Les fonctionnaire de l'office de la langue française n'aimeront pas! Il faudrait dire «emploi régulier» ou quelque chose comme cela, s'écrieront-ils!), traduction de «day job». Celui ou celle qui voudrait vivre de son art et qui est pris avec voudrait bien s'en débarasser et celui ou celle qui travaille de nuit voudrait bien en avoir une.

Bonbon No. 7 : La vie est un long sondage mou. Une petite incursion du côté du «techno». Morceau inspiré par les … sondages.

Bonbon No. 8Siffler en allant aux toilettes. Vous êtes en train de régler vos comptes avec la nature, bref, vous faites calmement vos besoins naturels dans les toilettes publiques quand soudain un énergumène se pointe en sifflant des airs kétaines ou encore en se prenant pour Pavarotti (ou même «Pavarotteux» s'il sort de table). Pire encore, un group de cravatés rapplique et tient une réunion d'affaires devant les urinoirs. Merde! (justement), Y'aurait pas moyen de … en paix?

Bonbon No. 9 : Le sous-traitant contre la veuve bouffeuse de célibataires désabusés (mettent en vedette le musicien sous-traitant du groupe). Une petite musique d'ambiance sérieuse (comme c'est généralement le cas avec les morceaux du sous-traitant). Sérieuse? Jusqu'à un certain point quand même, surtout si on tient compte de l'apparition vocale de la veuve en question, au milieu du morceau.

Bonbon No. 10 : Le code de la route. Une célébration du génie et du savoir-vivre québécois au volant. Ah! Quel bonheur de mettre sa calotte et d'enfourcher sa Honda Civic (ou autre bibitte «sportive» du genre) et de gambader à folle allure dans des zones scolaires ou résidentielles! Quel plaisir de faire des virages à GAUCHE sur feu rouge, de terroriser piétons et cyclistes! Comme c'est brave et viril et en plus ça contribue à faire vivre notre pauvre industrie du pétrole. Oui vraiment, on se sent totalement contributif à la société!

Bonbon No. 11 : Pas lavé. Comme se faire remarquer dans cette société où l'industrie de l'épilation est extrêmement florissante, où la propreté     totale est gage de réussite sociale, où bon nombre de messieurs trouvent ça cool de ressembler à un sosie de Monsieur Net? Simple, se promener… pas lavé.

Bonbon No. 12 : Tout le monde fait pareil. Les supposés «critiques» disent en chœur : allez voir ce film merveilleux et la masse populaire suit, sans formuler aucune critique ou aucun doute que ce soit. On le sait maintenant, avec un peu de convergence on peut vendre des frigidaires aux esquimos (traduction en lagange politiquement correct : … des réfrigérateurs aux inuits ...)

Bonbon No. 13 : La ballade du vilain petit décrocheur. La rentrée scolaire fait souvent l'objet d'un jour de festivités dans les écoles primaires. Certaines écoles ont même des chansons-thèmes  pour l'occasion. Voici une chanson-thème pour ceux qui vont à l'école à reculons.

Bonbon No. 14 : Raconte-moi le jambon. Inspiré par deux individus possédant une expérience extrême de la vie (façon de dire «des vieux» à la politicienne) qui disaient dans un autobus : «Dans no't jeune temps c'est drôle, on pouvait manger gras, fumer, pogner des coups d'soleil pis y'en avait pas d'problèmes! Aujoud'hui c'est pus drôle avec toutes leurs maudites maladies!».

***************************

Maintenant, une auto-entrevue sur l'édition '' Premier anniversaire" de l'Album Grosse Pelle (chants religieux pour nouvelles religions)". Une auto-entrevue, ça fonctionne ainsi : le questionneur et le répondeur s'assoeient tous deux dans une auto, de préférence un bonne vieille Lada (mais un bonne vieille Chevrette ça va aussi).

QUESTIONNEUR : C'est quoi l'idée de lancer un album "édition premier anniversaire"?

RÉPONDEUR : C'est juste un petit clin d'oeil aux grosse compagnies de disques qui nous lancent à tour de rôle des éditions "spécial 20e anniversaire" ..etc. Toujours le même disque au gros prix, pas une note de musique de plus. Mais dans notre cas il y a 5 nouvelles tounes et plusieurs remix.

QUESTIONNEUR : Ok. Parlez-nous maintenant des tounes. Je lance le titre et vous parlez. Ça vous va comme cela ou faut-il user de torture?

RÉPONDEUR : Non, c'est OK.

QUESTIONNEUR : La résurrection de la messe à gogo.

RÉPONDEUR : Dans les années 70 l'Église catholique a tenté de se rapprocher des jeunes. Entre autres en offrant des messes rythmées qu'on appelait Messe à gogo. Il y avait une caisse claire jouée avec des balais, une flûte traversière et une guitare classique le plus souvent. Les hits étaient du genre " Le seigneur est mon berger, il saura me chercher". La toune ici veut recréer l'ambiance d'une messe à gogo. C'est un medley des divers moments de la messe. On peut diviser cet album en deux catégories : des tounes sur la religion catholique comme telle (comme celle-ci et Super-curé, le curé qui couvre 10 paroisses fusionnées en même temps, Si j'étais une grenouille de bénitier, portant sur les madames qui assistent notre super-curé), et les nouveaux comportements que l'on peut associer à des comportements religieux, comme Le rituel sacré de la promenade du chien (chaque jour à la même heure des centaines de milliers d'individus promènent leur chien de la même façon que nos grands-pères allaient à la messe du dimanche!

QUESTIONNEUR : Le crédo de la grande surface blanche et pure.

RÉPONDEUR : On sait que certains grands empires commerciaux sont prêts à tout pour ne pas avoir de syndicat. (Ne les nommons pas mais disons que ça commence souvent par un W (ou un W à l'envers!)). Mais le fait de voir une madame employée brailler à la télé contre le maudit syndicat causant la fermeture de son magasin (genre " encore un coup de fouet, patron SVP ") a inspiré cette toune.

QUESTIONNEUR : L'Église remodelée des calottes au volant.

RÉPONDEUR : On s'est mis dans le peau de l'un de ces merveilleux conducteurs automobiles dont le sport national est de rouler à 90 Km dans des rues dont la limite de vitesse est de 50. Nos observation non scientifiques ont montré que le plus souvent ce type de conducteur (peu importe son âge, qu'il soit jeune ou vieux!) portait une fameuse calotte. Un jour peut-être dans un futur lointain un jeune étudiant ne sachant pas quoi faire fera un travail de recherche sur les grands thèmes de la calotte, du chien et des mauvaises odeurs dans l'oeuvre des Résidus Plasmiques!

QUESTIONNEUR : Les Versets Salada.

RÉPONDEUR :     Ça, c'est un peu du piratage littéraire (eh oui, y'a pas que les MP3!). Des phrases ont été repiquées dans le fameux roman Les versets sataniques de Salman Rushdie et certains mots furent remplacés par le mot "thé", d'ou le "Salada". Ça fait sûrement moins mal qu'une "fatwa" ou quelque chose comme cela!

QUESTIONNEUR : La secte des adorateurs de cochonneries.

RÉPONDEUR : Les adorateurs de cochonneries sont des gens qui passent leur temps à courir les marchés aux puces. Voila!

QUESTIONNEUR : Chico l'ourson à la recherche de son créateur...

RÉPONDEUR :: ...fut inspiré par les émissions type "retrouvailles" de Claire Lamarche!

QUESTIONNEUR : Les disciples du grand Ronfleur.....

 RÉPONDEUR : ...est dédiée à Josélito Michaud!

QUESTIONNEUR : et....

RÉPONDEUR : Vous nous excuserez,  mais maintenant c'est l'heure de la prière et on doit y aller. Tourlou!

*********************************

Voici  maintenant un TOUR DE TAILLE sur l'édition Réforme scolaire de l'album "Une journée de trop à l'école". Oui, vous avez bien lu : un TOUR de TAILLE, pas un tour de table! Un tour de taille consiste à mettre à la place de la table un gros bonhomme gonflable au milieu de la pièce. Les gens qui vont discuter se placent autour. On laisse le gros bonhomme se dégonfler et lorsqu'il est complètement dégonflé, la discussion prend fin! Les Résidus Plasmiques eux-mêmes  n'ayant pas répondu à notre appel (on avait pourtant laissé le téléphone sonner pendant 10 secondes!), nous avons réuni un pannel de supers-experts comme c'est souvent le cas lorsqu'on veut déblatérer abondamment alors qu'en réalité on a rien à dire! Nous aurons donc dans ce tour de taille un MODE-ERRATEUR (c'est un modétateur vêtu comme une carte de mode qui s'écoute parler plus souvent qu'autrement, un parfait animateur de télé quoi!). Nous aurons aussi l'imminent professeur en spéléologie appliquée Gasmin Duboiverreault. Son expertise sera sans nul doute mise à contribution pour sonder les aspects caverneux de cet album. Nous aurons aussi l'imposante critique en arts et pestacles Nouilldira Crépie qui tentera sans doute d'extirper des potins dans le sens caché des paroles des tounes. Enfin, nous aurons le pestilent analologue Dulmore Tattiffe pour effectuer les analologies. Qu'on mette le gros bonhomme gonflable au centre de la pièce, que tous l'entourent et place au tour de taille!

MODE-ERRATEUR : Comme vous le savez tous, un exemplaire de l'album Une journée de trop à l'école avec les Résidus Plasmiques a atterri sur mon bureau cette semaine. C'est un album mixé par le Tricheur Masqué (donc à ne pas laisser entre les mains d'un enfant sans la présence d'un digne représentant de la DPJ ou à défaut duquel un digne membre du clergé local!) dans lequel les tounes sont rattachées à un cours ou à une activité scolaire. Je trouve que son contenu est quelque peu incongru : on mélange des cours universitaires de langue russe, de niveau collégial comme la philosophie et les techniques policières, du secondaire comme l'écologie et des activités du primaire comme la garderie en milieu scolaire et le taxage!

DULMORE TATTIFFE, ANALOLOGUE : C'est justement le propre de la réforme scolaire de tout mélanger, y compris nous-mêmes ! Il y a 40 ans, on nous apprenait à écrire en lettres attachées dès notre incursion en milieu scolaire. Puis un beau jour un réformateur (sans doute quelque Parent qui n'avait pas d'enfants) a décidé que dorénavant on apprendrait à écrire en lettres carrées. Par la suite ce fut "au début en lettres carrées puis par la suite en lettres attachées". Il y a un an j'assistais à une réunion de parents d'une école primaire dans laquelle une superwoman nous gratifiait d'une découverte importante digne d'être le sujet de sa thèse de doctorat : dorénavant il est mieux d'apprendre à écrire en lettres attachées dès le début! Donc 40 ans de recherches et d'expériences pour en arriver là! Avec les réformes tout est possible.

GASMIN DUBOIVERREAULT (professeur de spéléologie) : Exactement! Je ne serais pas surpris qu'on annonce l'enseignement de  l'allemand au primaire pour augmenter nos compétences germaniques. On pourrait aussi débuter le russe à la maternelle pour améliorer nos compétences poutiniennes et .....

NOUILLDIRA CRÉPIE (préposée aux rats et spectacles) : .... apprendre le trans à la prématernelle pour avoir de meilleures compétences transversales!

MODE-ERRATEUR : Si vous le voulez, madame. Entre deux coups de peigne j'arpentais les titres de l'album. Le guide alimentaire canadien qui nous dit que si on ne mange pas bien on devient gros gros gras.... C'est pas un tantinet irrespectueux pour notre pauvre 0,000001 % d'obèses morbides à qui même la diète polonaise ne réussit pas?

DULMORE TATTIFFE, anusologue (ou quelque chose comme ça) : D'après mes recherches le message vise l'autre 99,9999% qui reste effoiré devant ses jeux vidéos, ses émissions télévidalité et qui ingurgite plein de poutines dont le prénom n'est pas Vladimir. Le ministre de la santé a beau leur dire "mon petit, bouge un peu, fais le pour toi...", mais s'il devient gros, les autres dans la cours d'école, que lui diront-ils? Gros tas! Rien de moins!

NOUILLDIRA CRÉPIE (elle annonce aussi la météo) : On m'a dit que cette toune là a été testée devant un focus group de 4 enfants d'âge pré-secondaire. Ils ont été enfermés dans une fourgonnette et ont du écouter la toune au complet. C'était ça ou "Annie Brocoli nettoie les fonds de culotte" ou quelque chose comme cela. Le choix fut évident. Eh bien au passage "gros gros gras" ils ont adoré et en ont redemandé. Remarquez qu'il font la même chose avec du MecDo! Mais quand même!

MODE-ERRATEUR : Monsieur DUBOISVERREAULT, on ne vous entend plus. Il me semble que vous êtes payé comme les autres pour participer....

GASMIN DUBOIVERREAULT : Non monsieur! Moi, vu mon immmmiminence, je suis payé à l'heure, quoi que je dise ou quoi que je me taise! Eux ce ne sont que des sous-traitants, payés à la réplique!

DULMORE TATTIFFE : Qu'est-ce que tu dis là, toi mon ça?

DULMORE TATTIFFE : Qu'est-ce que tu dis là, toi mon ça?

DULMORE TATTIFFE : Qu'est-ce que tu dis là, toi mon ça?

DULMORE TATTIFFE : Qu'est-ce que tu dis là, toi mon ça?

DULMORE TATTIFFE : Qu'est-ce que tu dis là, toi mon ça?

NOUILLDIRA CRÉPIE : Ouin, c'é quoi de que cé que tu veux .....

NOUILLDIRA CRÉPIE : Ouin, c'é quoi de que cé que tu veux .....

NOUILLDIRA CRÉPIE : Ouin, c'é quoi de que cé que tu veux .....

NOUILLDIRA CRÉPIE : Ouin, c'é quoi de que cé que tu veux ....

NOUILLDIRA CRÉPIE : Ouin, c'é quoi de que cé que tu veux .....

MODE-ERRATEUR : Bon ça suffit vous deux, je crois que vous avez bien mérité votre salaire. De toute façon notre bonhomme vient de se dégonfler complètement. Ce qui signifie que le tour de taille est terminé, le débat est fini, quoi. Merci de votre patience, chers internautes, et qui sait, à la prochaine?!

 

PASSONS MAINTENANT À ........

 

La Foire aux Réponses !

(Gagnons du temps : les réponses avant les questions!)

Réponse 1 : Il était une fois 3 petits bonhommes en plastique qui croupissaient dans un sous-sol. Je les ai ramassé, leur ai donné un nom et leur ai ainsi donné une raison d'exister. Ils n'ont qu'un seul droit : se taire et se laisser photographier pour les pochettes d'albums et les photos promotionnelles. C'est moi (leur gérant) qui fait tout le reste.

Question 1 : C'est quoi les Résidus Plasmiques ?

*******

Réponse 2 : Oui, et ils ont même déjà joué devant des membres de Passe-Partout, des Sentinelles de l'air, devant Youppi, Aladin et autres grands noms du jet-set miniature! Ces grands moments de culture furent immortalisés sur l'album "Live à la Maison".

Question 2 : Les Résidus Plasmiques ont-ils déjà donné des spectacles ?

*******

Réponse 3 : Oui, mais aussi du pop pourri, du country urbain, du punk forestier, du prog ultra simplifié, du kétaine complexe, de l'acoustique fuzzé, du granola bétonné, du grunge baroque, du néo-classique métal extrême, etc.

Question 3 : C'est quoi le style musical des Résidus Plasmiques, y a t'il du mauvais jazz dans leur musique?

*******

Réponse 4 : C'est un sous-traitant! Il travaille d'arrache-pied mais n'a droit à aucune visibilité, pour des raisons économiques bien entendu! (voyez-le au début de la page des textes . Il est aussi question qu'il puisse un jour faire un album solo, mais ce ne sont là que des possibilités spéculatives de rumeurs aléatoires!).

Question 4 : Sur les photos officielles des Résidus Plasmiques et sur les pochettes d'albums ont voit toujours un guitariste, un claviériste et un contrebassiste, mais jamais de batteur. Pourtant on en entend un sur presque toutes les tounes! Pourquoi ne le voit-on pas?

*******

Réponse 5 : C'est une personnage Maléfique, Machavélique et très Malin qui Remixe, rallonge, ajoute des paroles, des instruments ou de la musique à certaines  tounes des Résidus. Comme l'enfer, il plein de bonnes intentions et c'est pourquoi sa collaboration est bienvenue! Et non, il n'est pas dangereux du tout, il est un peu comme une tronçonneuse électrique sans carburant!

 

Question 5 : Dans la page des Tounes à écouter ou télécharger, il est parfois question des Remixs du Tricheur Masqué : qui donc est ce personnage ? Est-il dangereux d'écouter ce qu'il fait?

********

Réponse 6 : Il y a les célèbres clowns Anus et... Précoce, les deux premiers clowns communautaires au monde dont la mission sur terre est de faire réfléchir les enfants, quitte à les faire pleurer! Leur hymne principal est la chanson " Les clowns Anus et Précoce te font rrrrréfléchir" (en version style "Buena vista social club" sur l'album "12 tounes pour réveiller les enfants" ou en version, plus connue, "Remix du Tricheur Masqué" sur le site Download.com ou sur l'album "Deux albums gratuits pour le prix d'un, le tout sur un même CD"). Mais il y a aussi "Les clowns Anus et Précoce font du jardinage équitable", un petit reggae sur l'album "Nous on fait du rock de cabanon", ainsi que la nouveauté du temps des fêtes, "Les clowns Anus et Précoce font un medley de chansons poches  de Noël" sur "Désolé, mais c'est encore Noël". Par la suite, ils reviennent avec une subvention pour percer le lucratif marché des ados avec ''Les clowns Anus et Précoce passent Noël au sous-sol''.

Il y a aussi l'incoyable inspecteur LePif et ses enquêtes nauséabondes. Dans l'album "Live à la maison", il résout avec brio l'énigme posée par un homme d'affaires que l'on retrouve mort devant sa banque, étranglé par sa propre cravate! Dans "Une journée de trop à l'école", il met la main sur un gang de taxeurs d'une école primaire, avec la complicité d'un élève muni de bas toxiques. Dans l'album "Désolé, mais c'est encore Noël", il réussit à trouver l'auteur d'un meurtre à un party de bureau du temps des fêtes, même s'il doit traîner avec lui un jeune stagiaire méritocrate nommé Johnny Miuf qui rêve secrètement de le voir partir à la retraite! Plus tard, il doit résoudre le mystère de la disparition de tout le matériel scolaire de l'école de sa fille Nathalie-Risette. À l'Hâlloween, il doit quitter brusquement et encore déguisé en écureuil extra-terrestre Sweedo le party d'Halloween des policiers, en compagnie d'une nouvelle stagiaire nommée Sopie (le père de cette jeune dame a fait carrière dans l'escouade anti-drogue et a toujours eu horreur du ''h''), pour retrouver le meurtrier du marchand de citrouilles. Et dans l'album ''C'est Noël, tant pis pour toi!'' il entre avec son neveu Henri Talin au centre commercial Les Galeries des Gras Trans et il est tout de suite confronté à l'enlèvement de la fée des glaces!

Il y en a d'autres comme la chorale des chat écrasés, la chorale la plus altruiste au monde car elle accepte de bon gré que les voix soient enterrées par la musique (Leur seul et unique succès à ce jour est "La chorale des chats écrasés présente Noël au champ de bataille" soit en version enregistrée à Kaboul ou à Bagdad (les deux finissent dans des bruits de mitraillettes, de bombardements et de fusillades)). Il y a le fakir bricoleur qui fait une démonstration de construction d'une cabane d'oiseaux dans "L'Album Grosse Pelle (chants religieux pour les nouvelles religions)". Aussi, il y en a d'autres à venir, comme les Boulons Imposteurs, des poètes machinaux et Los Constipados, des spécialistes du marché latino qui déconnent en espagnol (pour étendre leur marché, ils font des recherches pour prendre des cours de mexicain de de brésilien!).

Question 6 : Il y a comme des personnages qui reviennent de temps à autre avec les Résidus. Pouvez-vous nous parler de certains d'entre eux?

********

Réponse 7 : Oh, oui, nous avons mandaté le musicien sous-traitant pour qu'il aille voler quelque chose au "Dollarama", disons un sac de dollars en chocolat. Il l'a fait deux fois mais il ne s'est pas fait prendre. S'il continue à ne pas se faire prendre, il menace de voler un horaire télé!

Question 7 : Les Résidus Plasmiques ont-il l'intention de poser des gestes d'éclat comme certains "artissses" pour dénoncer l'invasion de la terre par les vilains convergents?

********

Réponse  8 : Bon, ça suffit pour aujourd'hui ! Allez donc sur la page des tounes à écouter et à télécharger pour voir !

Question 8 : Il parait que le guitariste a eu une aventure avec une Schtroumfette l'été dernier ... On raconte que le claviériste a utilisé à deux reprises un corbillard pour être sûr d'arriver en retard à un enterrement de vie de garçon .... Il y aurait une rumeur qui dit qu'une figurine du chien Scoubidou  aurait été engagée comme maître de cérémonie du groupe, puis qu'elle aurait été renvoyée lorsque le gérant  a appris qu'elle avait dessiné un graffiti cochon le représentant dans une toilette quelque part il y 10 ans ...

Retour à la page principale des Résidus Plasmiques

Retour à la page d'accueil "Famillecg.com"